Tout dépend du nombre de vaches

Hadi est un enfant de onze ans. Il habite à Nyamirambo, un quartier populaire de la ville de Kigali, la capitale du Rwanda.
Il aime jouer au football, traîner dans les rues de son quartier, regarder grandir sa petite sœur Mimie, boire le lait de ses vaches et surtout écouter de la musique. Sa musique.
Mais l’histoire de son pays va sombrer.
Une nuit, il arrive “quelque chose de grave”. La famille est obligée de fuir pour aller se réfugier dans un endroit plus sûr.

Même à l’école, l’instituteur nous a demandé :
“Vous avez combien de vaches ?”

Cliquez pour télécharger la plaquette de présentation de la pièce.

Raconter l’Histoire
Dire la vie des hommes
Raconter l’Histoire à nos enfants
Dire l’humanité et ses immenses tourmentes
Et dire aussi comme elle doit être belle si nous en prenons soin
Simplement dire ce mot pour l’entendre, pour l’incarner, pour le voir
C’est quoi l’humanité ?

C’est quoi un crime ? C’est quoi un homme ?
C’est quoi un crime contre l’humanité ?
Raconter l’Histoire
Traverser le passé et (ce qui nous semble) lointain
Donner du sens au présent
Garder espoir ?
Apprendre à vivre avec les ombres
Ne pas laisser l’oubli gangrener notre avenir
Ne pas devenir amnésique et transmettre savoirs et émotions
Renouveler les mots et les poèmes car la mémoire est une matière vivante
Alors il nous faut construire un abri, édifier un langage, poursuivre la parole
Et être au monde


Prochaines représentations

Pas d'événement prévu


L’équipe

Ecriture : Dalila Boitaud-Mazaudier
Mise en scène : Dalila Boitaud-Mazaudier et Hadi Boudechiche
Interprétation : Dalila Boitaud-Mazaudier , Hadi Boudechiche et Vincent Mazaudier
Musique : Thomas Boudé, Cyril Dillard
Scénographie : Adrien Maufay
Régie générale : Vincent Mazaudier
Production : Sophie Duluc
Communication : Katie Palluault
Diffusion : François Mary
Graphisme : David Alazraki
Stagiaire : Marjorie Houillé-Veyssuères
Regards extérieurs écriture : Olivier Villanove, Karim Ressougni-Deminieux
Regards extérieurs plateau : Christophe “Garniouze” Lafargue, Pierre Mazaudier


Résidence à l’atelier 231

Après une semaine de résidence à l’Atelier 231 à Sotteville les Rouen en décembre et toute une journée de travail avec soixante jeunes du Lycée Modeste Leroy d’Evreux, un échange riche et émouvant avec ces jeunes français à qui nous transmettons le flambeau de la mémoire et une responsabilité pour l’avenir.


Constructions / Pensées / Rencontres
Vers l’essentiel des choses