Retour sur… Tout dépend du nombre de vaches au FAB

8 et 9 novembre dans la cour du café associatif Le Pourquoi pas ? à Bordeaux.
C’est le FAB qui tient la barre contre vents et marées.
Quatre représentations
Nous sommes contraints d’annuler les représentations scolaires, comble d’une situation sans fin lorsqu’il s’agit d’un spectacle écrit pour les enfants…

Mais nous jouons, mesurant tout à fait la chance qui est la nôtre dans ce contexte étouffant.
Et enfin, nous parlons d’« autre chose ».
De ce qui fait de nous des hommes, de ce qui fait du commun dans nos histoires chavirées.

Nous portons cette parole en mémoire des tutsi du Rwanda, nous la dressons comme un rempart à la haine de l’autre, comme une barricade contre l’amnésie.
« TOUT DÉPEND DU NOMBRE DE VACHES » renouvelle le langage de nos mémoires.

Un immense merci à l’équipe du FAB et à l’OARA pour leur persévérance et leur accompagnement de chaque instant.

Retour sur l’évènement avec les photos de Cécile Marical.




Crédits photos Cécile Marical

Accéder à la présentation du spectacle Tout dépend du nombre de vaches.