Category: la presse

Entre nous, pour eux, pour vous, Africulture, le 2/09/2013 par Eric Linnartz

Africulture le 2/09/2013 par Eric Linnartz

Entre nous, pour eux, pour vous

Hagati Yacu, en rwandais ça veut dire « entre nous ». Hagati Yacu c’est un poème urbain en trois actes. C’était au festival d’Uzeste. Poème urbain de la guerre du soleil et de la mélancolie lit-on en sous-titre. Le propos est précis, il s’agit du génocide des Tutsis au Rwanda. Assister à ce spectacle  si tant est qu’on puisse parler de spectacle, est une expérience bouleversante. Bouleversant sur le plan des sentiments bien sûr, mais également sur le plan intellectuel. Le récit se structure en trois chapitres, trois épisodes dans des lieux différents et à des heures différentes. Le rapport  au temps et à l’espace ainsi créé, illustre parfaitement pour le temps, les longs processus qui, depuis 1959,  ont conduit à ce massacre éclair de plus d’un million de victimes en 1994 et les différents espaces évoquent évidemment  l’exil, la mosaïque aléatoire des territoires, l’inconsistance des repères.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://www.uzetcoutumes.com/article-hagati-yacu-par-eric-linnartz-journaliste/

LE PRIX DU SANG, Sud Ouest, Publié le 10/07/2013 Par Jean-Luc Eluard

SUD OUEST Publié le 10/07/2013 Par Jean Luc Eluard

Le prix du sang

La huitième création de la compagnie Uz et coutumes a été distinguée par un prix national. Pour un sujet difficile.

Uz et coutumes lors d’une sortie de résidence à Niort, au Centre National des Arts de la Rue. Uz et coutumes lors d’une sortie de résidence à Niort, au Centre National des Arts de la Rue. (photo DR)

A Uzeste, c’est un local en bois, une ancienne menuiserie, dans la même rue que l’Estaminet emblématique de Bernard Lubat. C’est là que s’est posée la compagnie Uz et Coutumes, dans ce local qui a longtemps appartenu à la compagnie Lubat. Le bonhomme est omniprésent, évidemment, ne serait-ce que parce que Dalila Boitaud, la directrice de Uz et Coutumes, a passé 14 ans dans la compagnie emblématique des lieux et que c’est Bernard Lubat qui a baptisé sa compagnie lorsqu’elle l’a fondée. Baptême en forme, évidemment, de jeu de mots rappelant l’origine contrôlée. Lui aussi qui a influencé l’esprit qui règne sur la compagnie créée en 2001, des valeurs « d’engagement, de qualité, d’exigence… » énumère Dalila Boitaud. Auteur d’espace public Mais c’est elle qui a donné l’orientation artistique si particulière de sa structure, compagnie d’arts de la rue mais dont le propos questionne le « comment on amène la poésie et le théâtre dans l’espace public. On est dans les arts de la rue pour notre manière de penser l’espace public. Mais on n’est pas dans l’animation. » Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://www.uzetcoutumes.com/le-prix-du-sang-sud-ouest-publie-le-10072013-par-jean-luc-eluard/

Une incroyable rencontre nommée Espérance, la Nouvelle République du 11/04/2013 par Sébastien Acker

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://www.uzetcoutumes.com/une-incroyable-rencontre-nommee-esperance-la-nouvelle-repblique-du-11042013-par-s-a/

Espérance, mémoire tutsi jusqu’au bout de la vie, la Nouvelle République du 17/05/2013 par Sébastien Acker

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://www.uzetcoutumes.com/esperance-memoire-tutsi-jusquau-bout-de-la-vie-nouvelle-republique-du-17052013-par-sebastien-acker/